Les lentilles et le kératocône

Le kératocône est une maladie de la cornée qui va passer d’une forme sphérique à une forme plus irrégulière et amincie d’allure conique. Cette déformation est responsable d’un astigmatisme irrégulier qui peut augmenter progressivement et qui peut perturber la vision.
Les lentilles de contact adapté au kératocône

C’est une maladie idiopathique, c’est-à-dire sans cause reconnue actuellement. Il est aujourd’hui admis que la vitesse d’aggravation de la maladie est accélérée par le patient lui-même lorsqu’il se frotte fréquemment les yeux.

Aux premiers stades, les modifications de vision sont fréquentes et obligent à changer régulièrement les lunettes. Puis, lorsque le kératocône évolue, il n’est plus possible d’obtenir une acuité satisfaisante en lunettes, seul le port de lentilles permet de corriger l’astigmatisme irrégulier créé par le kératocône.

Les différentes lentilles pour kératocône

Les lentilles souples pour kératocône

Habituellement les lentilles de première intention sont les lentilles rigides (LRPG), qui sont disponibles dans de nombreuses formes spécifiques au kératocône.  Ces lentilles rigides donnent les meilleures performances visuelles. Les larmes qui se placent entre l’œil et la lentille permettent une correction des irrégularités cornéennes, ce qui n’est pas possible avec des lunettes ou des lentilles souples conventionnelles.

Néanmoins, pour les kératocônes débutants, pour les patients qui ne supporterait pas les lentilles rigides, ou lorsque le port de lentilles rigides n’est pas possible pour une activité spécifique, il existe des lentilles souples sur mesure, spécifiques au kératocône, qui peuvent être une option intéressante.

Les lentilles rigides pour kératocône

Lorsque la cornée est irrégulière, comme pour les kératocônes, les lunettes ou les lentilles souples conventionnelles ne peuvent pas apporter une correction satisfaisante. Les lentilles rigides (LRPG) donnent alors de meilleures performances visuelles : les larmes qui se placent entre l’œil et la lentille permettent une correction des irrégularités, l’acuité visuelle se trouve améliorée. Il existe une multitude de géométries (de forme de lentilles) sur le marché, adaptés aux différents types de kératocône.

Dans les cas de kératocônes avancés, ou de kératoglobes, il est parfois préféré une adaptation en lentilles sclérale ou mini-sclérale.

Les lentilles hybrides pour kératocône

Les lentilles hybrides sont composées de 2 différents matériaux : le centre est en matériaux rigides perméables à l’oxygène et la zone périphérique est en matériaux souples. De cette façon, les lentilles hybrides allient le confort d’une lentille souple avec la performance visuelle d’une lentille rigide.

Les lentilles hybrides sont une alternative pour les porteurs de lentilles rigides (LRPG) symptomatiques, pour les patients qui ne supporteraient pas les lentilles rigides, ou lorsque le port d’une lentille rigide n’est pas recommandé pour une activité spécifique (sport, milieu poussiéreux, …)

Les lentilles cornéo-sclérale, mini-sclérales et sclérales pour kératocône

Les lentilles sclérales ou mini-sclérales permettent d’équiper les cornées les plus complexes et les plus irrégulières.

Ce type de lentilles permet d’obtenir la même qualité optique qu’une lentille rigide (LRPG). Le confort est proche des lentilles souples, grâce à l’appui exclusivement scléral et la grande stabilité de la lentille. Les lentilles mini-sclérales et sclérales passent « en pont » sur la cornée, et ne doivent présenter aucun contact cornéen. Néanmoins, l’oxygénation de la cornée en lentilles sclérales est inférieure à celle obtenue en lentille rigide, le temps de port des lentilles sclérales doit donc être raisonnable.

 

 


FAQ

Comment est diagnostiqué un kératocône ?

Le principal examen permettant le dépistage et le suivi d’un kératocône est la topographie cornéenne. Les appareils de dernière génération, comme ceux utilisés au centre oculus (Pentacam, OPD Scan, OCT et TMS) permettent de fournir une imagerie et un calcul très poussés de la courbure, de la forme de la cornée, ainsi que de l’épaisseur des tissus.

Les lentilles rigides freinent-elle l’évolution du kératocône ?

Non, l’objectif est de redonner une vision la plus performante possible, ce qui n’est souvent pas possible en lunettes. Le port de lentilles rigides ne permet pas de freiner l’évolution du kératocône.

Néanmoins, le port de lentilles rigides ne permet pas de se frotter les yeux de manière vigoureuse, et il est admis que la vitesse d’aggravation de la maladie soit accélérée par les patients qui se frotte fréquemment les yeux. Ceci n’empêche toutefois nullement certains patients de se frotter vigoureusement au retrait des lentilles, ou encore le matin au réveil.

Est-ce que je vais supporter les lentilles ?

Toutes les lentilles spécifiques pour kératocônes sont adaptées très précisément. Il existe de nombreuses options pour trouver les lentilles qui vous conviennent le mieux, il est également souvent nécessaire de réaliser plusieurs essais pour déterminer la meilleure géométrie de lentille.

En lentilles rigides, le confort s’améliore tout le premier mois, l’amélioration de la vision est souvent une grande motivation.

Le frottement oculaire est-il une des causes du kératocône ?

Les frottements oculaires répétés sont reconnus comme étant un facteur de risque pour l’évolution du kératocône. Une des théories serait que le kératocône serait un syndrome d’origine mécanique primitivement causé par la répétition de frottements oculaires excessifs en intensité, durée et fréquence.

Il est parfois difficile pour les patients de prendre conscience de ces frottements, il faut néanmoins identifier leur cause, souvent allergique, pour mieux la traiter.



Vous souhaitez être adapté en lentille pour kératocône ?

 Le centre Oculus propose les adaptations en lentilles pour kératocône. Un devis personnalisé vous sera remis lors du bilan réalisé au premier rendez-vous.

PRENEZ RENDEZ-VOUS POUR UNE ADAPTATION LENTILLES


 

 

Contactologie en Savoie

Vous avez une question ?