Les lentilles et la rééducation du clignement

La rééducation du clignement peut contribuer à réduire les sensations de sècheresse oculaire et améliorer le confort en lentilles de contact.

Les lentilles induisent l’évaporation des larmes par effets mécaniques. Ainsi, lorsque vous portez des lentilles, vos yeux sont moins hydratés et vous pouvez ressentir une gêne.

La rééducation du clignement a pour objectif d’améliorer la qualité des larmes et de mieux lubrifier l’œil et les lentilles. Cette « rééducation neuro-motrice » peut être réalisée en autonomie par le patient de manière très simple. 

D’autres facteurs que les lentilles peuvent amplifier la gêne, comme le travail sur écran, la climatisation, l’âge, les traitements médicamenteux …En complément, les gouttes de confort peuvent aussi être une solution efficace.

Dans quel cas pratiquer la rééducation du clignement ?

La cause la plus fréquente d’œil sec est un déficit de la phase lipidique (huileuse) des larmes par dysfonction de petites glandes situées dans les paupières. Cette phase lipidique des larmes empêche l’évaporation du film lacrymal.

La rééducation du clignement est généralement conseillée : 

  • Afin de remettre en fonction les glandes (de meibomius) situées dans les paupières qui fabriquent la phase lipidique.
  • En cas de clignement « incomplet ». Certaines personnes ne clignent pas « entièrement ». Par conséquent, leurs paupières supérieures ne se ferment pas à 100%, et/ou restent parfois légèrement entrouvertes la nuit en dormant.

En réalisant une rééducation du clignement, vous agissez sur votre santé oculaire, et sur les symptômes de votre sècheresse en lentilles de contact. La rééducation est composée de séquences très simples que vous pouvez pratiquer régulièrement de manière autonome.

En complément il est parfois nécessaire de réaliser des soins des paupières, avec par exemple la méthode CHAUMANE.

Attention à ne jamais maquiller le « bord libre » des paupières (comme l’eye-liner au raz des cils, coté oeil). Ce maquillage bouche l’orifice des glandes de meibomius. En plus de diminuer la qualité de vos larmes, cela peut provoquer l’atrophie de ces glandes et provoquer des sécheresses sur le long terme.

Comment réaliser la rééducation du clignement ?

Il s’agit d’une séquence en 3 étapes, à répéter 5 fois d’affilée. Nous vous conseillons de la réaliser plusieurs fois par jour (jusqu’à 10 fois par jour), et de prendre l’habitude de la réaliser à des moments précis de la journée, comme par exemple :

  • Avant et après la toilette matin et soir,
  • Avant et après chaque repas,
  • Et lorsque vous ressentez une gêne (travail sur écran, télévision, lecture)

1ère étape – Fermer les yeux et compter jusqu’à 3

 Rééducation du clignement 

2ème étape – Serrer les paupières et compter jusqu’à 3

3ème étape – Ouvrir les yeux et compter jusqu’à 3

 Répétez la séquence 5x d’affilée plusieurs fois par jour

 

Pensez à faire évaluer régulièrement vos lentilles et leur entretien, les nouvelles générations de lentilles et de matériaux pourraient améliorer votre confort.

Prenez rendez-vous pour une (ré)adaptation lentilles.

Découvrez nos conseils sur la sécheresse et les lentilles.    

Contactologie en Savoie

Vous avez une question ?